découverte


découverte

découverte [ dekuvɛrt ] n. f.
• 1587; descoverte fin XIIe; de découvrir
I
1Action de découvrir (ce qui était ignoré, inconnu, caché). Faire une découverte. Une découverte accablante, capitale, fondamentale. « La découverte que l'oncle a faite du secret de notre mariage » (Molière ). « La découverte que l'objet aimé a de nouvelles perfections » (Stendhal). Découverte d'un trésor. invention. La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Les grandes découvertes. Voyage de découverte. exploration, recherche, reconnaissance.
Loc. adv. À LA DÉCOUVERTE : dans le but d'explorer, de découvrir. Aller, partir à la découverte.
2Spécialt Action de faire connaître un objet, un phénomène caché ou ignoré (mais préexistant). Découverte archéologique, scientifique. La découverte de la radioactivité. Iron. Faire une découverte : réaliser soudainement ce que tout le monde savait. ⇒ trouvaille.
3Action d'inventer (ce qui n'existait pas au préalable). création, invention. « la découverte de la bombe atomique » (Broglie). « depuis la découverte du télégraphe, le rôle des diplomates a considérablement perdu de sa valeur » (Claudel).
4Par méton. L'objet de la découverte. Publier une découverte. Montre-moi ta découverte. trouvaille. Cet acteur est la découverte de l'année. révélation.
II(1870) Techn. Élément de décor (scénique, cinématographique) placé derrière une ouverture et simulant l'arrière-plan.

découverte nom féminin Action de découvrir ce qui était caché, dissimulé ou ignoré ; la chose découverte : Découverte d'un trésor, d'un complot. Action de trouver, d'inventer un produit, un matériau, un système nouveau ; invention : Découverte de la pénicilline. Fait de prendre conscience d'une réalité jusque-là ignorée ou à laquelle on n'attachait aucun intérêt ; révélation : La découverte du monde extérieur par le petit enfant. Personne, artiste révélé récemment au public : Une des dernières découvertes de la chanson. Militaire Mission qui consiste à aller chercher au plus loin le renseignement et qui concourt ainsi à la sûreté éloignée de la manœuvre. Mines Exploitation à ciel ouvert dans laquelle le gisement se développe horizontalement sous une épaisseur à peu près régulière de stériles. Théâtre Espace entre deux parties de décor, qui laisse voir les coulisses. ● découverte (citations) nom féminin Anthelme Brillat-Savarin Belley 1755-Paris 1826 La découverte d'un mets nouveau fait plus pour le genre humain que la découverte d'une étoile. Physiologie du goût Jean-Paul Sartre Paris 1905-Paris 1980 Ce n'est pas dans je ne sais quelle retraite que nous nous découvrirons : c'est sur la route, dans la ville, au milieu de la foule, chose parmi les choses, homme parmi les hommes. Situations I Gallimard Pierre Teilhard de Chardin Sarcenat, Puy-de-Dôme, 1881-New York 1955 Rien ne vaut la peine d'être trouvé que ce qui n'a jamais existé encore. La Vision du passé Le Seuildécouverte (expressions) nom féminin À la découverte, dans l'intention de découvrir, d'explorer des choses, des lieux inconnus. Grandes découvertes, vaste mouvement de reconnaissance entrepris par les Européens aux XVe et XVIe s. ● découverte (synonymes) nom féminin Action de trouver, d'inventer un produit, un matériau, un système...
Synonymes :
Militaire. Mission qui consiste à aller chercher au plus loin le...
Synonymes :

découverte
n. f.
d1./d Action de découvrir ce qui était caché ou inconnu. La découverte d'un trésor, d'un vaccin.
d2./d Chose que l'on a découverte. Exploiter une grande découverte.
d3./d Loc. adv. Aller à la découverte, en reconnaissance.
Fig. Il va à la découverte des nouvelles idées.

⇒DÉCOUVERTE, subst. fém.
A.— [Correspond à découvrir II]
1. a) Action de mettre à jour une personne ou une chose jusque là cachées ou inconnues; fait de parvenir à cette connaissance; p. méton. objet de cette découverte. Joie de la découverte; aller de découverte en découverte; découverte accablante, désagréable, palpitante.
Découverte + compl. désignant une pers. ou une entité. Découverte de la vérité. Tout ce que le génie a de ressources même pour cacher les efforts que lui coûte la découverte du beau (DELACROIX, Journal, 1857, p. 139). Rien d'autre n'a d'intérêt sur cette terre que la découverte de Dieu en nous (GREEN, Journal, 1955-58, p. 227).
En partic. Reconnaissance de la valeur, de l'importance de quelqu'un, qui n'avaient pas été jusque là ni senties ni admises. On y admirait Brahms et l'on fit un peu plus tard la découverte de Brückner (STRAWINSKY, Chron. vie, 1931, p. 22).
Découverte + compl. désignant un inanimé concr. Découverte d'un cadavre, d'un continent, d'un gisement; aller, partir à la découverte de. La découverte d'un rat mort avait poussé le caissier de l'hôtel à commettre une erreur dans sa note (CAMUS, Peste, 1947, p. 1235).
Rem. 1. Dans l'usage cour., le mot découverte est utilisé en ce sens, p. ext., comme synon. de certains emplois didact. du mot invention. Découverte d'un trésor. Le miracle se produisit. Ce fut la découverte de la sainte lance (GROUSSET, Croisades, 1939, p. 38). 2. Dans certains cont., la découverte, en emploi abs. désigne implicitement la découverte de l'Amérique. Comme si la découverte datait de l'autre jour (LARBAUD, Barnabooth, 1913, p. 119).
b) Domaine de la recherche, en partic. sc. ou techn.
[Ce qu'on découvre était caché ou tenu secret]
♦ Identification d'une substance, d'un fait, d'un phénomène jusque là ignorés ou méconnus; p. méton. objet de cette identification. Découverte de la radioactivité; découverte archéologique, astronomique, physiologique. La découverte de l'électron a ouvert les frontières d'un nouvel empire, dont une infime surface seule a été exploitée (MATRAS, Radiodiff. et télév., 1958, p. 123).
♦ Mise à jour de relations, de rapports jusque là inconnus entre des phénomènes et qui modifie, dans l'ordre de la théorie, la connaissance qu'on avait de ceux-ci. Découverte de l'attraction des corps. La découverte de cette loi des trois états (COMTE, Philos. posit., t. 5, 1839-42, p. 524). La découverte d'une commune mesure subjective entre le vouloir et le corps (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 17) :
1. On donne généralement le nom de découverte à la connaissance d'un fait nouveau; mais je pense que c'est l'idée qui se rattache au fait découvert qui constitue en réalité la découverte.
C. BERNARD, Introd. à l'étude de la méd. exp., 1865, p. 57.
P. ext. [Ce qu'on découvre était inexistant en tant que tel] Combinaison d'éléments existants en vue de construire, de mettre au point un instrument, un procédé, une technique; p. méton. objet de cette découverte. Découverte de l'avion, de la boussole. (Quasi-)synon. création, invention. Après la découverte de l'imprimerie, on employa la presse typographique (DACIER, 1944,). De l'invention de la photographie, jusqu'à l'extrême industrialisation de cette découverte : l'affreux procédé « photomaton » (LHOTE, Peint., 1942, p. 170) :
2. M. Hirsch (...) doit aller aux Aulnettes (...) pour faire des expériences très curieuses sur les parfums, une nouvelle médecine qu'il a inventée d'après un livre persan (...) tu verras, c'est étonnant comme découverte!
A. DAUDET, Jack, t. 2, 1876, p. 167.
Les grandes découvertes. Découvertes, inventions qui ont constitué une révolution dans l'ordre des connaissances du monde et de l'utilisation des forces naturelles. Ère des grandes découvertes :
3. Néanmoins, pour qui l'a vécue, l'histoire des grandes découvertes fondamentales est infiniment attachante. Ceux qui ont débuté vers 1930 ou même un peu avant ont participé à tant d'extraordinaires trouvailles que leur vie est marquée d'une joie ineffaçable au souvenir de leurs premières années de travail. Ce sont de grands explorateurs qui ont pénétré difficilement dans une région inconnue; ils restent dans l'émerveillement des richesses insoupçonnées qu'ils ont contribué à faire surgir.
LEPRINCE-RINGUET, Des Atomes et des hommes, 1957, p. 16.
SYNT. Découverte capitale, nouvelle, précieuse, scientifique, sensationnelle; belle, importante découverte; découvertes de l'esprit humain, du génie, de la science; chemins, routes, voies de la découverte; annoncer, publier une découverte; découverte et exploration, inspiration, invention, progrès, recherche.
2. Acte d'explorer quelqu'un ou quelque chose, en vue de mieux les connaître et de mettre à jour ce qu'ils ont de secret, de caché; connaissance ainsi acquise. Découverte de son moi. Ils [les petits enfants] font de frissons en frissons La découverte de la vie (A. FRANCE, Poés., Poèmes dorés, 1873, p. 59). La découverte de Tolstoï a certainement été l'un des événements les plus marquants de mon adolescence (MARTIN DU G., Souv. autobiogr., 1955, p. XLVI) :
4. Même vis-à-vis de soi-même, de son corps, de son moi et de ce qui le définit le plus directement, l'homme se met naturellement dans l'attitude d'explorateur, d'analysateur, de modificateur. Il se fait inconnu. Il se tâte. Il agit sur son être. Ne se voit qu'en partie, est inégalement familier avec les régions de sa surface, fait des découvertes.
VALÉRY, Mauvaises pensées et autres, 1942, p. 190.
Domaine milit.
a) Exploration, reconnaissance du terrain en vue d'observer la présence ou l'absence d'ennemis. 3 compagnies de découverte et de combat (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 623).
b) P. méton., MAR. Bâtiment léger qui observe la route et les mouvements des bâtiments ennemis. Pizarre, par la mer nouvellement ouverte, Avec Bartolomé suivant la découverte, Sur un seul brigantin d'un faible tirant d'eau Repartit (HÉRÉDIA, Troph., 1893, p. 179).
3. Loc. adv. À la découverte
a) En vue d'explorer ou de reconnaître un terrain. Je vais à la découverte comme Robinson; je finirai par connaître les environs dans le rayon où mes jambes peuvent me porter (DELACROIX, Journal, 1853, p. 61). Tandis qu'on leur répondait [aux chasseurs] par des cris de notre côté, Patience courut à la découverte (SAND, Mauprat, 1837, p. 86).
Emploi prép. Des archéologues passionnés marchaient à la découverte de ces cathédrales qui, depuis trois siècles, n'avaient pas fixé un seul regard (Ch. BLANC, Gramm. arts dessin, 1876, p. 304).
b) Au fig. et p. métaph. Pour aller à la découverte Tout au fond de son propre cœur (HUGO, Chans. rues et bois, 1865, p. 51). On la sent qui rôde [la mort]; on la voit « à la découverte »; on la brave et on la bafoue (GIDE, Journal, 1941, p. 83).
B.— Emplois techn. [Correspond à découvrir I]
1. MINES et CARR. Action de déblayer la couche de terrain qui recouvre le gisement ou la roche que l'on veut exploiter; p. méton. couche ainsi déblayée. Synon. découvert. Lorsque des sondages appropriés ont démontré la présence d'un gisement [d'ardoises], les travaux de découverte consistent dans l'enlèvement des morts-terrains (J. CAHEN, BRUET, Carrières, 1926, p. 250).
2. THÉÂTRE et CIN. Espace entre deux décors qui laisse voir les coulisses; perspective ouverte dans un décor par une porte, une baie, une fenêtre; p. méton. fond de décor. Le comte se risquait dans une rue, lorsque Barillot l'arrêta, en l'avertissant qu'il y avait là une découverte. Il voyait le décor à l'envers et de biais (ZOLA, Nana, 1880, p. 1218).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme descouverte; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1209 a le descoverte « ouvertement, franchement » (RECLUS DE MOLLIENS, Charité, 29, 7 ds T.-L.); 1595 descouverte « action de trouver ce qui était ignoré ou caché » (MONTAIGNE, Essais, éd. A. Thibaudet, livre III, 5, p. 995). Part. passé fém. substantivé de découvrir.
STAT. — Découverte, subst. et part. passé fém. Fréq. abs. littér. :2 892. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 5 038, b) 3 199; XXe s. : a) 3 364, b) 4 262.
BBG. — Interphotothèque. Termes usuels de la phot. Paris, 1973, p. 6. — KEMNA 1901, p. 77. — Pt vocab. technol. Actual. terminol. 1972, t. 5, n° 8, p. 4. — UREN (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 207.

découverte [dekuvɛʀt] n. f.
ÉTYM. 1209, descoverte; du p. p. de découvrir.
———
I
1 Action de découvrir (ce qui était ignoré, inconnu).REM. Le compl. peut désigner une chose concrète ou abstraite. || La découverte de qqch. par qqn. Découvrir. || La découverte d'un trésor. || Découverte d'une mine. || Découverte de ruines, de manuscrits antiques. || Découverte d'une relique. || La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. || Voyage de découverte. Exploration, recherche, reconnaissance. || La découverte d'une planète par un astronome.
Brusque découverte. Illumination, trait (de lumière, de génie), trouvaille. || Découverte et invention (→ ci-dessous, cit. 5).Par anal. || La découverte d'un secret, d'un complot, d'une intrigue (→ Mise au jour). || Il s'imagine avoir fait une importante découverte alors qu'il n'a trouvé que la pie au nid.Vieilli. || Faire la découverte de qqch. || La découverte des propriétés d'une substance.Littér. || (Faire) la découverte que… (→ ci-dessous, cit. 4).
1 (…) la découverte que l'oncle a faite du secret de notre mariage (…)
Molière, les Fourberies de Scapin, I, 2.
2 Quelque découverte que l'on ait faite dans le pays de l'amour-propre, il y reste encore bien des terres inconnues.
La Rochefoucauld, Maximes, 3.
3 La feinte (fiction) est un pays plein de terres désertes;
Tous les jours nos auteurs y font des découvertes.
La Fontaine, Fables, III, 1.
4 Ce que j'appelle cristallisation, c'est l'opération de l'esprit qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l'objet aimé a de nouvelles perfections (…)
Stendhal, De l'amour, II, p. 43-45.
Absolt. || Découverte et invention.
5 (…) la découverte est proprement une conquête de l'esprit humain; l'invention en est une production. On découvre ce qui est, et c'est l'observation qui joue le principal rôle dans la découverte (…)
C'est surtout dans les sciences, là où il s'agit d'étudier ce qui est, que se font les découvertes; c'est surtout en industrie, en mécanique, et dans les arts, là où il s'agit de créer ou d'imaginer des engins, des instruments ou des procédés nouveaux, que les inventions ont lieu.
Lafaye, Dict. des synonymes, Découverte.
Par métonymie. Chose découverte. || Il nous a montré sa découverte, sa dernière découverte. || Cette pièce archéologique est sa plus belle découverte.(Personnes, dans le domaine des arts, du spectacle, du sport). || Ce pianiste, une récente découverte… Révélation.
Loc. adv. À la découverte : avec le dessein d'explorer, de découvrir. || Aller, partir à la découverte de qqch., et, absolt, à la découverte (→ À l'aventure). || Envoyer qqn à la découverte. || Éclaireur allant à la découverte. || Se lancer à la découverte de gisements miniers.Fig. || Aller à la découverte de nouveaux thèmes d'inspiration.
2 Spécialt. Action de faire connaître un objet, un phénomène caché ou ignoré (mais préexistant); ce qui est ainsi révélé. || La découverte scientifique. || Une découverte. || La découverte de la radioactivité.
6 (…) Platon, voyant que les mathématiciens de Sicile appliquaient leurs découvertes aux machines, leur reprocha de dégrader la science (…)
Taine, Philosophie de l'art, t. II, IV, I, 2, p. 100.
7 Il me semble parfois qu'entre la recherche et la découverte, il s'est formé une relation comparable à celle qui s'institue entre la drogue et l'intoxiqué.
Valéry, l'Idée fixe, p. 25.
8 Les plus importantes découvertes scientifiques sont le résultat de la patiente observation de petits faits subsidiaires, si particuliers, si menus, inclinant si imperceptiblement les balances — que l'on ne consentait pas jusqu'alors à en tenir compte.
Gide, Pages de journal (1929-1932), p. 82.
9 Toutes ces belles découvertes qui sont en train de modifier si profondément la démarche, le rythme et le cadre de la vie humaine (…)
G. Duhamel, Manuel du protestataire, V, p. 135.
10 Qui donc oserait penser que ces belles inventions de l'intelligence, que ces découvertes dont les plus hauts esprits se déclarent si fiers, vont ruiner les sociétés humaines après les avoir enrichies, vont les asservir après les avoir abusées par des promesses de franchise ?
G. Duhamel, le Temps de la recherche, IX, p. 121.
11 En ce moment même, l'histoire inaugure par une période d'activité intense, par ce qu'on a appelé « les grandes découvertes », une nouvelle phase de la conquête du monde sensible. L'homme se considère comme un nouveau créateur. Le quinzième et le seizième siècles jouent, proportions gardées, un rôle analogue à celui qu'assumeront plus tard le dix-neuvième et le vingtième : l'empire qu'il assoit sur les choses, sur la nature, remplit l'homme d'un singulier vertige.
Daniel-Rops, Ce qui meurt…, II, p. 55.
———
II (1870). Techn. Élément d'arrière-plan en trompe-l'œil (d'un décor scénique, cinématographique).Syn., au théâtre : pantalon. || Le tournage en décors réels a supplanté les procédés des découvertes, agrandissements photographiques ou maquettes, et des transparences.
12 Il y eut un sacré remue-ménage sur le plateau. Les deux « dépliants » se déplaçaient dangereusement avec une découverte en forme, de cinq mètres de long, peinte sur carton, qui représentait la Grande Bleue.
Armand Lanoux, le Commandant Watrin, p. 406.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • découverte — DÉCOUVERTE. s. fém. Action de découvrir, ou la chose même qu on a découverte, qu on a trouvée. Travailler à la découverte d un trésor, d une mine, à la découverte des secrets de la Médecine, à des découvertes de Physique, d Astronomie. Depuis la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Decouverte — Découverte Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Découverte — (English: Discovery) is a French language Canadian television series which airs on SRC and is hosted by Charles Tisseyre. The series airs news and documentary features relating to science and technology. External links Découverte at SRC (French)… …   Wikipedia

  • découverte — (dé kou vèr t ) s. f. 1°   Action de découvrir, de trouver, de faire connaître ce qui n était pas connu. La découverte d un trésor, d un pays. Faire une découverte. La découverte de la vaccine par l anglais Jenner. La découverte de l Amérique,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉCOUVERTE — s. f. Action de découvrir ; ou La chose même qu on a découverte, qu on a trouvée. Travailler à la découverte d un trésor, d une mine. La découverte d un secret. Faire des découvertes en physique, en astronomie. Depuis la découverte du nouveau… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉCOUVERTE — n. f. Action de découvrir ou la Chose même qu’on a découverte, qu’on a trouvée. Travailler à la découverte d’un trésor, d’une mine. La découverte d’un secret. Faire des découvertes en physique, en astronomie. Depuis la découverte du Nouveau Monde …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Découverte — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Découverte », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Une découverte est de manière générale l… …   Wikipédia en Français

  • découverte — atradimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. discovery vok. Entdeckung, f rus. открытие, n pranc. découverte, f …   Fizikos terminų žodynas

  • découverte — Part. pas. f.s. découvrir …   French Morphology and Phonetics

  • découverte — nf., trouvaille : dékovêrta, trovalye fa. (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard